Espace Presse

Les invitations, dossiers et communiqués de presse >

Visite

Julien Denormandie en Aveyron : Au contact de l’agriculture aveyronnaise

Le Ministre de l’Agriculture se déplace en Aveyron ce vendredi 24 septembre pour rencontrer les responsables de la profession agricole.

Depuis le début de l’année la profession agricole sollicite le Ministre de l’Agriculture, avec la volonté de le sensibiliser aux problématiques agricoles du territoire. Il a répondu favorablement à l’invitation. Les principaux sujets abordés lors de cette rencontre seront les suivants :

Bovins lait

Votre alimentation dépend de la juste rémunération des éleveurs

Le 19 juillet sur le Ségala, la FDSEA et les JA Aveyron rencontrent les députés sur une ferme en bovin lait, pour aborder la rémunération des éleveurs que prévoyait la loi EGAlim et qui tarde à venir, ainsi que l’urgence de renouveler les générations d’éleveurs bovin lait.

Voir le dossier de presse

Rencontre avec les députés

Nouvelles normes bio : précipitées !

L’Agriculture Biologique a la part belle en Aveyron : 10% des fermes du département sont certifiées « AB » ! La règlementation en bio va évoluer au 1er janvier 2022, mais les nouvelles mesures sont particulièrement difficiles à mettre en place, voire impossible. Les JA, la FDSEA et la Chambre d’Agriculture invitent les députés de l’Aveyron ce jeudi 3 juin, sur une ferme certifiée Agriculture Biologique, pour leur faire prendre conscience de la réalité de cette règlementation sur le terrain.

Réforme de la PAC

L’Elevage condamné

Le 25 mars dernier, face à l’attente intransigeante de plus de 6 000 éleveurs de l’ensemble du Massif Central réunis à Clermont-Ferrand et à Lyon, le ministère de l’Agriculture avait fini par nous accorder, non sans mal, une réunion en visioconférence pour écouter nos craintes face au projet de réforme de la PAC publié quelques jours auparavant. 

Réforme de la PAC

Eleveurs en voie de disparition

En ce moment, dans les couloirs feutrés du ministère de l’Agriculture, se conduit discrètement la réforme de la Politique Agricole Commune pour ce qui concerne les décisions qui seront prises par l’Etat français. En même temps, le gouvernement exprime avec verve ses hommages et ses déclarations d’amour pour les agriculteurs de France. Mais sur l’élevage et les soutiens aux territoires de montagne, les bruits de couloirs nous glacent : – 30 % à - 50 % de soutiens PAC pour l’élevage… Et des arbitrages qui pourraient être arrêtés très vite, d’ici avril voire même dès ce mois de mars.

Loi Alimentation

Finie, la guerre des prix ?

Adoptée en octobre 2018 suite aux « Etats Généraux de l’Alimentation », la Loi Alimentation avait l’ambition d’équilibrer les relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire en écrivant dans la loi, entre autres mesures phares, la prise en compte des coûts de production dans le prix des produits agricoles. Après deux années de mise en œuvre, le bilan est plus que mitigé.