Espace presse

14/12 : CETA - MERCOSUR : Consommateurs et éleveurs, TOUS TROMPES

Alors que le CETA doit être ratifié prochainement par le Parlement français, que la signature de l'accord avec le Mercosur doit intervenir début 2018 et au moment de la clôture des Etats Généraux de l'Alimentation, la FNSEA appelle à une mobilisation nationale pour faire entendre au gouvernement que notre alimentation mérite des règles du jeu équitables.

Voir l'invitation presse >


 

12/12 : Aide Qualité : Les engagements doivent être tenus

Le montant de l’aide « qualité » aux veaux sous la mère et veaux bios est largement inférieur aux montants prévus, et annoncés avec la validation de l’enveloppe globale. La seule raison évoquée : une erreur de traitement du dossier !

Voir le communiqué de presse de la FNB >

 

12/12 : Réunion nationale loup : FNSEA-FNO-JA-APCA boycottent

Les propositions pour le futur Plan loup ne prennent pas en considération les demandes de nos organisations nationales pour mettre fin à la détresse avérée des éleveurs et de leur famille. Elles constituent une régression et menacent l’élevage à l’herbe en plein air. La FNSEA, Jeunes Agriculteurs, la FNO et l’APCA ne sont pas allés à la réunion d’informations et d’échanges du 12 décembre sur le futur Plan loup 2018/2023 en cours d’élaboration.

Voir le communiqué de presse >

 

28/11 : CETA - MERCOSUR : La grande braderie de la viande bovine française !

CETA et Mercosur sont deux traités de commerce internationaux avec le Canada pour le premier, et l'Amérique du Sud pour le second. Tout deux promettent de brader la production française de viande bovine au profit d’autres secteurs commerciaux. Le CETA est entré en application provisoire le 21 septembre dernier et doit être ratifié prochainement par le Parlement français. Quant au Mercosur, un accord avec l’Union Européenne semble sur le point d’être conclu. A la veille de ces étapes importantes dans les négociations, les éleveurs de vaches de races à viande organisent une journée de mobilisation dans toute la France.

Voir l'invitation presse >

 

07/11 : « Pas de beurre sans éleveurs »

Depuis la fin 2016, le prix du beurre a fortement évolué à la hausse. Mais cette forte augmentation n’est pas suffisamment répercutée sur le prix du lait payé au producteur.

Depuis trois ans, le prix du lait se situe au-dessous des coûts de production et maintient nos exploitations dans des situations extrêmement difficiles. En 2017, la conjoncture laitière internationale s’est largement améliorée et nous nous attendions à une éclaircie pour nos revenus. Le prix du lait est effectivement remonté de 290€/1 000l en 2016 à 328€/1 000l en 2017. Mais ceci est loin d’être suffisant ! Une juste rémunération de notre travail d’éleveur demande un prix aux alentours des 350€/1 000l.

L’absence de certains produits en rayon révèle la guerre des prix qui se joue entre  distributeurs et transformateurs. Les premiers refusant de procéder aux hausses tarifaires nécessaires. Les seconds orientant leurs ventes vers les clients qui répercutent ces hausses : boulangeries, biscuiteries, mais aussi marchés internationaux dont la Chine qui a quasiment doublé ses importations depuis 2 ans.

Après avoir affamé les éleveurs, la guerre des prix affame les rayons pour préserver ses marges, coûte que coûte. Mais il n’y a pas de secret, pour avoir du beurre, il faut du lait, pour avoir du lait il faut des éleveurs laitiers, et pour avoir des éleveurs, il faut les payer.

Voir l'invitation presse >

 

Les archives

10/08 Paysans & Humanistes !
 
25/07 Second pilier de la PAC : Le gouvernement doit sortir de l’impasse des bidouillages budgétaires
 
05/07 La FNSEA en Aveyron, focus sur l’élevage en montagne
 
13/06 Sodiaal, montre l’exemple !
 
09/06 Loup : La situation est explosive
 
02/06 Visite du ministre de l'Agriculture : Engager une logique de valeur
 
 
Haut de page

La FDSEA en action

  • CETA - MERCOSUR : La grande braderie de la viande bovine française !
  • Sodiaal, montre l’exemple !
  • Loup : La situation est explosive

Espace Emploi Service

L'Espace Emploi Service de la FDSEA oriente les candidats et accompagne les employeurs agricoles

"Le côté coulisse"

L'espace des adhérents de la FDSEA de l'Aveyron

Espace presse

  • Aide Qualité : Les engagements doivent être tenus
  • CETA - MERCOSUR : La grande braderie de la viande bovine française !
  • « Pas de beurre sans éleveurs »
  • Paysans & Humanistes !
  • Second pilier de la PAC : Le gouvernement doit sortir de l’impasse des bidouillages budgétaires
  • Sodiaal, montre l’exemple !
  • Loup : La situation est explosive
  • Décès de X. Beulin L’Aveyron souligne l’homme visionnaire
  • Nouvelle carte des zones défavorisées « Il reste encore des communes à classer » !
  • Zones défavorisées : La situation s’éternise
  • Loup, la situation s’aggrave, d’autres moyens s’imposent
  • Le loup s’installe en Aveyron
  • Crise de la filière Bovins viande : Les solutions existent, mais que fait le Ministre ?
  • La valeur de nos produits avant tout !
  • Des prix responsables pour les éleveurs en crise !
  • Le Loup : La fin annoncée de l’élevage !
  • Lactalis ruine les producteurs
  • Qui sont vraiment les fossoyeurs de l'agriculture ?